27/04/2011

Les Cherpines, la réalité(3)...

Le 15 mai, les citoyens genevois se prononceront sur le déclassement de la zone des Cherpines-Charrottons sur les Communes de Confignon et Plan-les-Ouates. Dans le cadre de cette votation importante, il est essentiel d'avoir une vision factuelle et pragmatique afin de se positionner en toute connaissance de cause.

Chaque jour sur mon blog un focus sur un point particulier de ce projet d'urbanisation.

1. La Plaine de l'Aire:

Le déclassement de 58 hectares des Cherpines-Charrottons, coincés entre une zone industrielle, une autoroute, une zone villas et l'Aire équivaut à 13% des 450 hectares de l'ensemble de la Plaine de l'Aire qui s'étend au delà de Genève. Un peu moins de la moitié de cette surface à déclasser est occupée par des agriculteurs, le reste par des habitations, des entreprises diverses comme des carosseries, un marbrier, un Garden-Center, etc.

Les 400 hectares restants de la Plaine de l'Aire qui sont notamment en zone agricole spéciale, donc prévus pour du maraîchage, peuvent tout à fait accueillir les exploitants agricoles à déplacer. Ceux-ci auront même la possibilité de produire plus et mieux. En effet, cette zone est pour l'instant sous-utilisée, voire mal exploitée. Il n'y a qu'à constater les gazonnières qui y fleurissent...

Dire que toute la Plaine de l'Aire sera bétonnée est FAUX !

 

2. Les zones et leurs chiffres1:

45,4% du territoire de Genève sont en zone agricole,
24.8% en zone de lac, cours d'eau, de bois et forêts,
22.6% en zone à bâtir du logement, (dont 50% en zone villas, 5ème zone)
4.7% en zone industrielle, artisanale, aéroportuaire ou ferroviaire
2,5% en zone de verdure, de délassement ou sportive.

Les 58 hectares des Cherpines-Charrottons correspondent à 0.2% du territoire genevois pour plus de 6'000 habitants.

Dire que le déclassement des Cherpines met en péril la zone agricole est FAUX!

1) http://www.ge.ch/statistique/tel/domaines/02/02_02/T_02_0...

 

3. L'agriculture:

Les maraîchers genevois sont favorables au déclassement pour éviter le mitage du territoire et défendre au mieux leur outil de travail et de production.

50% des 20'000 tonnes produites par les maraîchers genevois sont exportés ailleurs en Suisse.

40% de la nourriture disponible est gaspillé, soit mal stockés, soit jetés2 .

Dire que la sécurité alimentaire de Genève dépend du non déclassement des Cherpines-Charrottons est FAUX !

2)http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=AR...

http://www.plosone.org/article/info:doi%2F10.1371%2Fjourn...

12:35 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cherpines, 15 mai, votations, plan-les-ouates | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.