13/06/2011

Demain la société à 2'000 watts, mais aujourd'hui je consomme comment?

 

la_societe_a_2000_watts_650x175.jpg

En cette période d'après Fukushima nous parlons beaucoup de la société à 2'000 watts. Mais dans les faits, que représente ce bel idéal ? Il serait bien de lui donner une teneur concrète. Alors 2'000 watts, comment y arriver ?

Tout d'abord, il faut savoir d'où nous venons pour savoir où nous allons. Pour cela, j'ai calculé ma consommation directe d'énergie, c'est à dire l'électricité, le chauffage et l'essence que je consomme directement et qui apparait sur ma facture des services industriels et sur mon relevé à la pompe à essence.

Résultat étonnant, je consomme 2'000 watts! Soit 1'500 watts pour ma consommation à la maison et 500 watts au travail. La répartition est de 70% pour le chauffage, 20% pour l'électricité et 10% pour les déplacements.

Dans mon cas, Il paraît évident qu'un impact significatif sur la consommation d'énergie passe en priorité par l'efficience énergétique des bâtiments. En complément, en installant du photovoltaïque sur mon toit, je peux produire la moitié de ma consommation électrique.

Pourtant, les statistiques nous disent que chaque Suisse consomme chaque année 6'000 watts. Où passent donc les 4'000 watts restants ? Cela s'appelle l'énergie grise, l'énergie nécessaire à produire nos bien de consommation et à les recycler, aux déplacements collectifs, à l'éclairage public,...

Nous le constatons, l'énergie grise est deux fois plus importante que notre consommation directe. Comment être responsable si nous ne pouvons pas maîtriser les deux tiers de la consommation d'énergie ? En conséquence, il faut de toute urgence des étiquettes avec la consommation énergétique nécessaire à la production de chaque objet. Etre responsable, c'est pouvoir faire des choix en connaissance de cause.

Ce petit exercice approximatif qui ne se veut en aucun cas être une généralité, montre bien que les discours sur la peur et la culpabilisation sont des propos du passé. Ils n'amènent aucune solution, ou plutôt trop de solutions qui créent la confusion. Il faut être pragmatique en abordant la question de l'énergie dans sa globalité et en proposant des solutions ciblées et efficaces. Le partenariat avec les industries écologiquement responsables est nécessaire, la recherche pour améliorer l'efficacité énergétique dans la production de biens est essentielle, l'efficience énergétique des bâtiments est une priorité et l'information sur l'énergie grise un devoir.

Gardons à l'esprit que la production d'énergie diminuera quand la consommation baissera, et non l'inverse.

22:12 Publié dans Energie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : 2000 watts, energie, société | |  Facebook

Commentaires

Le jour ou on favorisera correctement la production local, certainement que nous aurons besoins de moins d’énergie.

Sans compter que nous retrouverions un équilibre économique et social digne.

Pour cela il faut changer les mentalités des politiques et non des citoyens.

Car se sont bien nos gouvernement qui consomme le plus d’énergie, de par leurs décisions « irresponsables ? »

Prenez l’exemple de l'Etat et des communes Genevoises

Personnes ne veux appliquer les critères d’adjudications ou il est pris en compte: la proximité de l’entreprise, l’engagement des collaborateurs locaux, la formation d’apprentis, le respect des droits du travail etc…..

Personne n’en veut car les prix augmenteraient (les montants n’intervenant plus qu’à 75% des adjudications).

Nos politiques réaliseraient moins de projet ! Ce qui ne serait pas bien pour leurs égaux !

On préfère donc adjuger à des entreprises qui sont à des milliers de km alors que nous avons tous sous la main! (le meilleur exemple est le CEVA)

Ce n’est pas écologique, mais c’est moins cher ! Donc tout va bien !!!

Tant que notre économie subira de telles hypocrisies, nous ne pourrons diminuer notre consommation.

C'est pourquoi, imposer une politique de proximité à nos gouvernements est la priorité avant toute réforme.

Imposons donc les critères d’adjudications !

Entre vous et moi… Pourquoi le citoyen devrait-il se serrer la ceinture alors que nos politiques et nos gouvernements ne montrent pas l’exemple!

Écrit par : eric | 14/06/2011

Je suis un peu naïf, mais je ne comprends pas comment vous pouvez consommer une puissance ?
Que signifie une société à 2000 W ?
2000 W par seconde, par heure, par mois, pendant combien de temps ?
Je vous aurais reconnaissant que vous m'éclaireriez (avec une lampe économique :-) à ce sujet.
Dans cette attente, je vous présente mes cordiales salutations.

Marc Mahler

Écrit par : Mahler | 15/06/2011

votre phrase "chaque Suisse consomme chaque année 6'000 watts" prouve que vous n'avez aucune idée de ce dont vous parlez. Comme le note Marc Mahler plus haut, les watts mesurent une puissance, pas une énergie. La puissance est une grandeur instantanée. Une énergie se mesure en kilowattheures, en un seul mot pour bien marquer que ce sont des watts FOIS des heures. Des "watts par année" n'ont aucune signification (du moins à votre niveau, mais pour la production d'énergie c'est une notion importante. Je vous expliquerai les variations de consommation une autre fois).

Lisez http://drgoulu.com/2009/08/26/le-groupe-e-promet-2000-francs-par-kwh-de-puissance-installes pour avoir l'air intelligent la prochaine fois.

Et au fait, pourquoi diable voulez-vous diminuer la consommation et production d'électricité ? Puisque les énergies vertes sont désormais compétitives avec le nucléaire par décret, plus on en fera et plus ça créera d'emplois! Qu'est-ce que c'est que ce libéral qui veut réduire un marché ?

Visons la société à 2 Mégawatts ! http://drgoulu.com/2009/05/02/pourquoi-seulement-2000-watts/

Écrit par : Dr. Goulu | 15/06/2011

@ Dr Goulu
Merci pour votre message, vous avez raison les watts sont une puissance et pas de l'énergie, mais mon blog n'avait pas pour vocation d'être le manuel du parfait électricien, j'aurais pu le faire puisqu'une de mes formations est celle d'ingénieur ETS en électricité.

Non, ce blog avait pour objectif de faire comprendre où comment nous utilisons notre énergie en partant de ce chiffre largement communiqué de 2'000 watts et dont on ne sait pas, pour la plupart, à quoi ça correspond. Votre remarque ainsi que celle de @Mahler me permette de compléter mon blog par ces informations suivantes:
Le chiffre de 2'000 watts, c'est 2'000 watts par heure, ce qui veut dire (2000wx24hx365j)=17'520kWh par année et c'est l'équivalent de 2'700 litres de pétrole. Avec ces chiffres vous arrivez à calculer votre équivalent par rapport au 2000w par heure.

L'énergie c'est aussi notre affaire.

Écrit par : Laurent Seydoux | 15/06/2011

Les commentaires sont fermés.