13/06/2011

Demain la société à 2'000 watts, mais aujourd'hui je consomme comment?

 

la_societe_a_2000_watts_650x175.jpg

En cette période d'après Fukushima nous parlons beaucoup de la société à 2'000 watts. Mais dans les faits, que représente ce bel idéal ? Il serait bien de lui donner une teneur concrète. Alors 2'000 watts, comment y arriver ?

Tout d'abord, il faut savoir d'où nous venons pour savoir où nous allons. Pour cela, j'ai calculé ma consommation directe d'énergie, c'est à dire l'électricité, le chauffage et l'essence que je consomme directement et qui apparait sur ma facture des services industriels et sur mon relevé à la pompe à essence.

Résultat étonnant, je consomme 2'000 watts! Soit 1'500 watts pour ma consommation à la maison et 500 watts au travail. La répartition est de 70% pour le chauffage, 20% pour l'électricité et 10% pour les déplacements.

Dans mon cas, Il paraît évident qu'un impact significatif sur la consommation d'énergie passe en priorité par l'efficience énergétique des bâtiments. En complément, en installant du photovoltaïque sur mon toit, je peux produire la moitié de ma consommation électrique.

Pourtant, les statistiques nous disent que chaque Suisse consomme chaque année 6'000 watts. Où passent donc les 4'000 watts restants ? Cela s'appelle l'énergie grise, l'énergie nécessaire à produire nos bien de consommation et à les recycler, aux déplacements collectifs, à l'éclairage public,...

Nous le constatons, l'énergie grise est deux fois plus importante que notre consommation directe. Comment être responsable si nous ne pouvons pas maîtriser les deux tiers de la consommation d'énergie ? En conséquence, il faut de toute urgence des étiquettes avec la consommation énergétique nécessaire à la production de chaque objet. Etre responsable, c'est pouvoir faire des choix en connaissance de cause.

Ce petit exercice approximatif qui ne se veut en aucun cas être une généralité, montre bien que les discours sur la peur et la culpabilisation sont des propos du passé. Ils n'amènent aucune solution, ou plutôt trop de solutions qui créent la confusion. Il faut être pragmatique en abordant la question de l'énergie dans sa globalité et en proposant des solutions ciblées et efficaces. Le partenariat avec les industries écologiquement responsables est nécessaire, la recherche pour améliorer l'efficacité énergétique dans la production de biens est essentielle, l'efficience énergétique des bâtiments est une priorité et l'information sur l'énergie grise un devoir.

Gardons à l'esprit que la production d'énergie diminuera quand la consommation baissera, et non l'inverse.

22:12 Publié dans Energie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : 2000 watts, energie, société | |  Facebook