13/01/2017

Que fait Antonio Hodgers pour les énergies renouvelables?

Unknown.jpegOu plutôt son service des autorisations de construire qui, en 2017, est encore capable de refuser à Genève l’installation de panneaux solaires.
 
Genève, qui je le rappelle, a banni la consommation d’énergie nucléaire, et s’est prononcé plusieurs fois pour les énergies renouvelables. En plus, nous avons une loi qui favorise les installations de production électrique, notamment photovoltaïque, avec des subventions des collectivités publiques.
 
Et oui en 2017, il y a à Genève un service des Monuments et des sites (SMS) qui a préavisé défavorablement une installation photovoltaïque standard sur le toit de ma maison pour des raisons d’impact sur le paysage !!! Alors que ce pan de toit n’est visible d’aucun lieu du domaine public et juste de mon voisin pour qui cela ne pose pas de problème.
 
Qu'en 2017 le service des autorisations de construire d’Antonio Hodgers prenne encore en compte le préavis du Service des Monuments et des Sites  qui vit dans une autre époque est juste incompréhensible!!! Alors que les autres services concernés ont naturellement préavisé favorablement.
 
Les belles paroles de nos élus sur leurs convictions à propos des énergies renouvelables devraient pouvoir être mises en application par leurs services, sinon, je ne vois pas très bien à quoi ils servent. Il serait souhaitable que les priorités sur nos besoins en énergie propre passent avant de pseudo considérations esthétiques, en plus sans fondement.
 
Des citoyens souhaitent faire leur part et investir pour une meilleure qualité de vie, il serait donc bien que le politique les soutienne. Je demande donc aux député-e-s de bien vouloir se pencher sur ce dysfonctionnement de notre administration.
 
Je lance également un appel à tous ceux qui ont eu ce type de problème de me contacter à L.seydoux@Lys.ch, car je vais me battre pour faire changer cette situation inacceptable.
 
Au plaisir de vos retours,
 
Laurent Seydoux

 

18:13 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Il papillonne.

Écrit par : norbert maendly | 13/01/2017

Hodgers vous rend service, monsieur Seydoux. Réfléchissez, il est probable que tres bientot (2-3 ans) les panneaux sol bénéficieront d`un procédé technique leur permettant de s`intégrer esthétiquement dans le paysage. Si a ce moment-la vous avez déjá déboursé une petite fortune pour installer des panneaux moches, vous devrez probablement les changer en panneaux esthétiques et cela au moins en partie a vos frais.

Écrit par : jean jarogh | 15/01/2017

Je pense qu'il faut demander au service en question de vous fournir des photos qui étayent leur décision.
J'ai combattu une decision du service de mark Muller sur une autorisation de construire de 16 Villas. Cette autorisation était basée sur une photo aérienne de google Maps (sic) le fonctionnaire , viré depuis à avoué ne pas s'être déplacé . (Sic) et il n'y avait pas d'accès de sortie de la parcelle . L'Etat est composé de personnel pas toujours compétent hélas . Le directeur du service en question est toujours en poste .

Écrit par : Reginald | 17/01/2017

On aurait pu penser que le fait qu'un ministre Vert soit à la tête du département de l'Urbanisme et de l'Energie accélère le développement des énergies renouvelables... Hélas, non!

Ci-dessous, la réponse d'Antonio Hodgers au sujet de l'isolation de la toiture et de la pose de panneaux solaires photovoltaïque sur le toit d'une maison située en zone 4B protégée qui soutien le refus du SMS d'autoriser l'assainissement d'un bien immobilier afin d'économiser l'énergie... Ironie de l'histoire, cette maison se situe à quelques centaines de mètres à vol d'oiseau d'une gravière illégale!

https://www.facebook.com/Non-aux-Gravi%C3%A8res-dAthenaz-566122776775249/

Pour information, j'ai obtenu une réponse positive de François Longchamp pour la même problématique en décembre 2012 car la CMNS me bloquait un projet identique dans le village du Grand-Saconnex. Pour rappel, la CMNS a été déboutée à l'époque au Tribunal administratif cantonal au sujet de la pose de panneaux solaires photovoltaïque sur l'immeuble villageois sis en zone 4B protégée de l'ancien conseiller national radical John Dupraz dans le village de Soral...

Il y a un gros malaise au vu de la réponse négative d'Antonio Hodgers, Conseiller d'Etat en charge de l'Urbanisme et de l'Energie...

Les Verts par la voix de leur CE ne peuvent donc pas se prévaloir de faire évoluer les choses en matière de transition énergétique. Peut-être que ces faits expliquent leur défaite aux récentes élections fédérales... Manifestement, leur discours en faveur du développement durable n'est pas suivi d'actes concrets... Ils sont de facto une source flagrante de blocage.

La loi fédérale sur le territoire est de surcroît totalement bafouée par le canton car il n'est plus demandé d'autorisation de construire pour des panneaux solaires en toiture depuis 2014, zones protégées incluses.

Un nouveau recours est pendant au Tribunal cantonal administratif suite à la décision négative du département de l'Urbanisme d'autoriser les travaux qui a suivi le préavis négatif CONSULTATIF du SMS.

Le recours a été rejeté le 29 mars 2016.

Laurent Seydoux vient de se voir refuser en 2017 l'installation de panneaux solaires photovoltaïques par les services d'Antonio Hodgers.

Hodgers affirme sa volonté de décupler les installations solaires photovoltaïques à Genève... Assez paradoxal au vu du développement précèdent!

http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/l-invite-du-journal/7202323-antonio-hodgers-conseiller-d-etat-genevois-en-charge-du-logement.html

http://laurentseydoux.blog.tdg.ch/apps/m/archive/2017/01/13/que-fait-antonio-hodgers-pour-les-energies-renouvelables-281401.html

Écrit par : Blaise Rossellat | 20/01/2017

Les commentaires sont fermés.