27/04/2012

Le président de la CCIG aurait-il été sacrifié par le PLR?

teasersmall16x9.jpgOn peut légitimement se poser la question de savoir si François Naef, patron de Merck Serono, devenait un problème pour le PLR en vue de la campagne au Conseil d'Etat.

Le mélange entre le rôle d'un patron d'un désastre industriel qui n'a pas été anticipé, et celui du Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Genève qui soutient officiellement le candidat PLR, était devenu gênant.

Une situation bien embarassante pour les trois membres sur 6 de la Direction de la Chambre qui sont également au comité directeur du PLR.

L'économie genevoise et ses emplois ont besoin de gouvernants en connaissance du millieu de l'entreprise, capables d'en comprendre les enjeux et de les anticiper indépendamment des lobby.

 

http://ge.vertliberaux.ch/elections/

18:07 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : françois naef, cig, merck serono | |  Facebook