26/04/2012

Un Plan Directeur Cantonal, pour quoi, pour qui?

Pour quoi ? Pour qui ? Car c'est bien de cela dont il s'agit.

  • Pour justifier le projet d'agglo, prétexte au retour du tram à Genève?
  • Pour loger 100'000 nouveaux arrivants?
  • Pour rattraper 30 ans d'immobilisme dans la construction de logements et d'infrastructures?

        Face à ces questions, les Vert'libéraux proposent les Assises de l'aménagement du Grand Genève pour parvenir à une proposition démocratique concertée au service des projets d'aménagement du territoire et du logement. Le développement de Genève ne se fera pas hors du débat démocratique.

        L'histoire de 30 ans d'immobilisme, de politique désorientée dans la construction de logements et d'infrastructures a fait ses preuves : une offre insuffisante, donc à des prix exorbitants lorsqu'il s'agit de se loger. Genève doit reprendre en mains les fondements de sa responsabilité sociale et en finir avec des constats qui poussent nos jeunes et les familles à quitter leur Canton. Retrouver une authentique dynamique de développement devra être notre priorité. Pour atteindre cet objectif, une réflexion sereine et objective en matière de priorités d'actions pour notre développement s'impose.

        Le contenu de ces assises se basera sur un état des lieux et des rencontres effectués au préalable sur les projets en cours. Les Communes, les associations suisses et françaises doivent absolument prendre part aux débats, faire part de leurs besoins et de leurs expériences. Les divergences feront ainsi l'objet de négociations entre tous les acteurs concernés afin qu'ils se positionnent en vue de projets durables et favorisant le logement.

        Tout cela prend du temps, mais il nous faut commencer par instaurer un vrai plan de marche, et ce, rapidement. Par mon esprit d'entrepreneur allié à mon expérience de l'aménagement du territoire et des démarches participatives, en tant que Conseiller d'Etat, je serais en capacité réelle et immédiate de mettre en oeuvre cette proposition.

         

        879555813.jpg

         

         

         

        16:50 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : assises, grand, genève, plan directeur, seydoux, conseil d'etat | |  Facebook

        28/09/2011

        Dans 4 ans, 22 candidat-e-s au Conseil des Etats?

        Telle est la réflexion qui me vient à l'esprit en sortant du débat public sur les élections nationales animé par la Tribune de Genève mardi soir. Il manquait en effet sur l'estrade, les voix  de l'UDC  (premier parti de Suisse), de l'extrême gauche et surtout des Vert'libéraux, parti que l'on pronostique connaître la plus grande progression électorale.

        La rédaction a décidé de n'inviter que les candidat-e-s aux Conseil des Etats, un choix comme un autre. Pourtant, si la Tribune ne change pas de stratégie, nous risquons de voir dans quatre ans chaque liste aux nationales, présenter un-e candidat-e aux Etats afin d'assurer sa place dans le débat politique de façon équitable. Pour cette année on se serait donc retrouvé avec 22 candidat-e-s pour le Conseil des Etats! Une situation connue dans le canton de Vaud où 13 candidat-e-s s'affrontent avec un probable deuxième tour et les coûts y afférant à la clé.

        Si les médias se plaisent à dénoncer la pléthore de listes ou de candidat-e-s alibis, ils parviennent néanmoins à l'encourager avec ce type de pratique "fermées". On en vit actuellement la dérive avec toutes ces listes alibis qui offrent à leurs déposants une pseudo meilleure visibilité. Une plus large couverture d'affichage qui se solde par une totale illisibilité. Et que dire de la même affiche principale qui utilise plusieurs numéros de liste et qui font peu de cas des listes jeunes ou étrangers

        Les Vert'libéraux respectueux d'un débat démocratique cohérent et sincère ont décidé de ne faire qu'une liste donnant la même chance aussi bien aux jeunes qu'aux Suissesde l'étranger. De même, nous ne présentons pas de candidat-e-s alibi-e-s au Conseil des Etats. En espérant que les médias ne contribuent pas la dérive des règles du jeu démocratique et respectent la qualité du débat public en restant équitables dans le choix des invité-e-s et l'exposé des idées.

        Laurent SEYDOUX
        Candidat Vert'libéral, liste 7, au Conseil National

         

         

        19:27 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : conseil national, état, seydoux, vert'libéraux, débat, tribune, genève | |  Facebook